posterior back muscle

(ou perdre plus de 45 kg [100 lbs]

Je suis ma propre expérience. Je suis ma propre œuvre d’art.

-Madonna

Le dos est au power lifters ce que les biceps sont pour les bodybuilders.

-Randall J. Strossen, éditeur du magazine MILO

Ce chapitre vous apprendra à vous hommes et femmes, comment construire surhumaine chaîne musculaire postérieur, ce qui comprend tous les muscles de base de votre crâne jusqu’à vos tendons d’Achille.

Dans le processus, il sera également enseigner aux femmes comment construire les fesses parfaites et perdre des quantités énormes de graisse.

Pour avoir un maximum de force et du sex appeal en un minimum de temps, la chaîne musculaire postérieure est l’endroit où vous devriez vous concentrer.

Le Pari

bet

“Nous avons un pari à faire.”

Tracy Reifkind arrivé au travail ce soir là s’attendant à une soirée de boulot normal. Mais six de ses collègues de sexe féminin avaient atteint la masse critique d’argent pour un paris. Chacune avait mis en 100 $ et les $ 600 irait à quiconque perdrait le plus de pourcentage de graisse corporelle en 12 semaines. Tracy était le numéro de la chance, le sept et faisant de la surenchère à 700 $.

C’était le bon timing.

Tracy avait été un gamine grassouillette quand les enfants n’étaient pas grassouillette. Elle avait continué à prendre du poids tout au long de la vie et avait fini par peser 111.1 kg (245 lbs) à 41 ans. Elle-même avait accepté à un destin funeste : elle ne serait jamais en mesure de vivre certains principes de base comme porter un débardeur.

Mais son poids avait de créer des problèmes de santé. Elle était devenue une cuisinier gastronomique avec le rêve de visiter l’Italie et ce voyage -presque à portée de main- était maintenant compromise à cause de son obésité. Elle avait des problèmes gastro-intestinaux qui faisait que c’était impossible de voyager.

“Tout allait mal avec ce que j’avais à faire à cause du fait que j’étais grosse. Chaque jour, je me sentais comme si j’esquivais des balles. Je ne voulais pas aller voir un médecin parce que je ne voulais pas découvrir que j’étais prédiabétique ou que j’avais une maladie cardiaque. J’ aimé juste manger et je n’étais pas prêt à arrêter. Moi, bien sûr, je savais ce que je devais faire. Mais au le pari, cet événement, m’a donné la raison et une date limite “.

Tracy a bien relevé le défi. Elle était en quelque sorte persuadé qu’elle allait gagner. La vraie question est: comment ?

La réponse vient, de façon la plus inattendue, des hommes forts.

Les bras de Michelle Obama

michelle obama arms

Tracy était le bouche bée, elle regardait le miroir de salle d’essayage à San José. Elle mis la nouvelle paire de jeans et se retourna. Puis elle se tourna à nouveau. Elle se tourna et se retourna un nombre incalculable de fois.

“Quoi ? C’est moi ?! ” Elle a vu des bras qu’elle avait jamais vu auparavant. Elle avait aussi son débardeur.

Tracy Reifkind avait perdu plus de 45.3 kg (100 lbs), 20.4 kg (45 lbs) de graisse dans les 12 premières semaines et avait gagné son pari. Mais les chiffres ne suffisent pas lui rendre justice physiquement: cette mère d’une famille de deux enfants avait l’air 10 ans plus jeunes à 58.7 kg (129.6 lbs).

Le secret n’était pas marathon d’aérobic, ni une sévère restriction de calorie. C’était le swing russe avec kettlebell, deux fois par semaine pour une moyenne de 15-20 minutes. Son pic durée de session était de 35 minutes.

Elle a été initié au kettlebells par son mari, Mark Reifkind, l’ancien entraîneur de l’équipe américaine power-lifting qui a été également en compétition contre Kurt Thomas aux Jeux Olympiques.

“Toute les femme veulent les bras de Michelle Obama. La vérité est que vous pouvez les avoir et un nouveau corps, en quatre semaines. Le swing à deux mains est un bijoux. Si vous devriez faire un seul mouvement pour le reste de votre vie, faite le swing avec kettlebell “.

Tracy Reifkind

Dessiner le corps: Tracy a retiré les courbes qu’elle ne voulait pas et a ajouté les courbes qu’elle voulait.

Tracy Reifkind

Tim Ferriss est d’accord avec Tracy à 100%, bien que le chemin qui l’a amené au swing était tout à fait différente.

En 1999, Tim Ferriss faisais un pèlerinage de trois fois par semaine à Princeton à Philadelphie où il s’est entraîné dans une salle de gym appelé Maxercise. Pour les 45 minutes d’entraînement, qu’est-ce qui justifiait le voyage ? Steve Maxwell, le propriétaire de Maxercise, était six fois de la médaillée d’or panaméricain en jiu-jitsu brésilien (deux championnats du monde viendront plus tard) et a un Master en sciences de l’exercice. Ses clients se situaient entre le FBI et les services secrets jusqu’à aux joueur de baseball des Phillies et les Dodgers. Il se concentrait sur des résultats mesurables. Si quelque chose ne fonctionnait pas, ce n’était plus utilisé longtemps avec Maxwell.

La première rencontre de Tim Ferriss avec les kettlebells était un soir d’hiver glacial dans la chambre de torture du deuxième étage du Maxercise. Il était généralement réservés pour les combattants et les hommes forts en herbe. La plupart des mouvements à grande vitesse du kettlebell comme “l’arraché”, était considéré comme un standard pour les programmes d’entraînement, ça ne fonctionnait pas bien avec ses épaules blessées. Tim Ferriss abandonné les kettlebells après deux séances.

Il a fallu attendre six ans plus tard pour que Tim Ferriss réalise au combien le kettlebells est simple. Un mouvement: le swing.

-Steph

Please follow, like and share:
Construire Un Postérieur Parfait (Part 1)
Tagged on:                     

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *